<< retour   accueil | contact
  PRÉSENTATION HABITER TRAVAILLER SE DÉPLACER VIVRE EN SOCIÉTÉ
ZOOM

Pont routier d’Aiguillon ; 1825 ; ingénieur J-S de Laffore ; vue d’ensemble du pont ; arcs en plein cintre.
ZOOM

Pont routier d’Aiguillon ; 1825 ; ingénieur J-S de Laffore ; détails de deux travées du pont.
ZOOM

Pont routier d’Aiguillon ; 1825 ; ingénieur J-S de Laffore ; vue de profil de l’ouvrage et de ses avant-becs.
ZOOM

Ouvrage de Vianne et Pont de Bordes.
Elévation générale – Elévation générale (longueur totale de la plinthe).

Source : Archives Départementales de Lot-et-Garonne
ZOOM

Pont de Layrac
Ponts et chaussées -
Signataire M. Guiard ingénieur en chef
Pont de Layrac sur la Garonne – Avant-projet d’un pont suspendu, en fer.
Ouvrage d’art
A Agen , le 12 août 1890.
Elévation d’ensemble

Source : Archives Départementales de Lot-et-Garonne
ZOOM

Pont de Layrac
« Ponts et chaussées -
Signataire M. Guiard ingénieur en chef
Pont de Layrac sur la Garonne – Avant-projet d’un pont suspendu, en fer.
Ouvrage d’art
A Agen , le 12 août 1890.
Coupe transversale du tablier »

Source : Archives Départementales de Lot-et-Garonne
ZOOM

Pont de Layrac
« Ponts et chaussées -
Signataire M. Guiard ingénieur en chef
Pont de Layrac sur la Garonne – Avant-projet d’un pont à 3 travées, en acier.
Ouvrage d’art
A Agen , le 12 août 1890.
Elévation d’ensemble
Source : Archives Départementales de Lot-et-Garonne

Présentation de 3 projets utilisant le métal selon différentes techniques.

ZOOM

Pont de Layrac
« Ponts et chaussées -
Signataire M. Guiard ingénieur en chef
Pont de Layrac sur la Garonne – Avant-projet d’un pont à 7 travées, en fer.
Ouvrage d’art
A Agen , le 12 août 1890.
Coupe transversale »


Source : Archives Départementales de Lot-et-Garonne

ZOOM

Pont de Layrac
« Ponts et chaussées -
Signataire M. Guiard ingénieur en chef
Pont de Layrac sur la Garonne – Avant-projet d’un pont à 7 travées, en fer.
Ouvrage d’art
A Agen , le 12 août 1890.
Coupe transversale »

Source : Archives Départementales de Lot-et-Garonne
ZOOM

Pont routier de Clairac ; 1841 ; maître d’œuvre inconnu ; vue d’ensemble du pont suspendu de Clairac.
ZOOM

Pont routier de Clairac ; 1841 ; maître d’œuvre inconnu ; vue sur les deux piles du pont servant à soutenir la suspension: une en premier plan, l’autre en arrière plan.
ZOOM

Pont routier de Clairac ; 1841 ; maître d’œuvre inconnu ; vue sur une pile du pont et une partie de ses suspensions.
ZOOM

Pont routier de Saint-Léger ; 1891 ; maître d’œuvre inconnu ; vue d’ensemble du pont métallique.
ZOOM

Pont routier de Saint-Léger ; 1891 ; maître d’œuvre inconnu ; détails de l’ossature métallique du tablier.
ZOOM

Pont neuf de Villeneuve-sur-Lot ; 1912 ; Eugène Freyssinet ; vue sur l’unique travée du Pont Neuf.
ZOOM

Pont neuf de Villeneuve-sur-Lot ; 1912 ; Eugène Freyssinet ; détails de la maçonnerie du pont (briques et béton armé).

Ponts Routiers

>> Ponts Routiers
>> Ponts SNCF
>> Pont Canal

Le pont de Pierre d’Agen est un édifice conçu grâce à l'initiative de Napoléon Ier lors de sa visite en Lot-et-Garonne, en juillet 1808. Les premiers travaux ne débutent que 3 ans plus tard, au cours de l'été 1811. Suite à des problèmes liés aux ressources financières qui s’avèrent insuffisantes, le Pont de Pierre n’est inauguré que 20 ans plus tard, en 1827.

Réalisé en pierres de taille de calcaire, il comporte 11 arches en plein-cintre et mesure 256 mètres de long. Ses piliers sont dotés au niveau des bases d'avant et d'arrière becs. Le tablier, partie supérieure du pont, permet aux véhicules de circuler.

L'édification de ce pont au XIXème siècle eut une importance capitale pour le développement de la vie économique de l'Agenais. Il remplace le bac qui était le seul moyen de traverser le fleuve. La passerelle suspendue pour piétons, construite en 1839, renforce le lien avec l’autre rive et favorise le développement du faubourg du Passage d’Agen.

Les ponts sont construits en pierre, mais la portée de franchissement est limitée à 40 m en moyenne, ce qui multiplie les piles. Pour franchir de plus grandes largeurs (jusqu’à 200m), la technique du pont suspendu est utilisée dès le début du siècle, alliant la pierre pour les piles et l’intérêt du métal (chaînes, puis câbles de fer et enfin câbles d’acier) pour suspendre un tablier plus léger.

Après plusieurs accidents, la construction des ponts suspendus ne reprendra qu’à la fin du XIXème. D’autres ponts sont édifiés tout d’abord en fonte, avec des poutres de support de tabliers droits, ce qui limite la portée.

Les progrès permettent de réaliser des ponts métalliques avec arcs en treillis en acier, qui allient légèreté et élégance. (Viaduc de Garabit par Eiffel, 1880-84, portée 160 m).

Le béton armé d’abord associé à la maçonnerie dans les années 1900 sera de plus en plus utilisé pour les ouvrages d’art.
C.A.U.E. 47 - Maison des Maires, 9 rue Etienne Dolet, 47000 AGEN
Tél. 05 53 69 42 42 - Fax. 05 53 69 42 41 - Mentions légales
accueil | contact