<< retour   accueil | contact
  PRÉSENTATION HABITER TRAVAILLER SE DÉPLACER VIVRE EN SOCIÉTÉ
ZOOM

La ville d’Agen au XVIIième siècle :
Un tissu médiéval avec un réseau de rues peu régulier.

Source : plaquette
« Agen Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager » page 15.


ZOOM

La ville d’Agen
au XIX ième siècle :
Tracé rectiligne des boulevards qui viennent couper le tissu médiéval.

Source : plaquette « Agen Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager » page 15.

Les origines de l'urbanisme moderne

L’accroissement démographique, l’arrivée d’une nouvelle population d’ouvriers dans les villes, poussent la ville à s’organiser pour faire face à son développement.

• Assainir et mieux desservir

Deux nécessités vont entraîner la naissance de l’urbanisme :
- Tout d’abord remédier aux carences sanitaires des agglomérations, avec la préoccupation d’assainir les quartiers denses et insalubres.
- Assurer la coordination des initiatives pour permettre la réalisation des voies de communication contraignantes.
De nombreuses réformes vont mettre en place l’urbanisme de Paris, puis d’autres villes :
- Percement de rues et boulevards, travaux routiers. Une loi de 1850 oblige les propriétaires de logements insalubres
à faire des travaux d’assainissement, sinon il y a expropriation (ce qui permettra la percée des boulevards).
- Réalisation des réseaux d’eau et d’égout, de gaz, mise en place de transports publics (omnibus), création de cimetières.
- Création de parcs publics pour les classes populaires.
- Organisation administrative de la ville.


• Organiser le développement

L’urbanisme va se préoccuper de planifier le développement et l’équipement de la ville : agrandissements périphériques, boulevards, aqueducs, réseaux d’électricité, métro.
En 1850, le réseau de voirie d’Agen n’avait pas évolué depuis l’époque médiévale. La ville se lance dans des travaux considérables pour améliorer et moderniser les voies de communication.
Le réseau d’assainissement est installé en 1894. Ce n’est qu’à partir de 1913 que l’éclairage électrique des principales voies publiques remplace les réverbères au gaz.


• Construire des logements

Le logement des immigrés, des expropriés et des ouvriers constituera un autre souci. En 1890 est fondée la Société Française des habitations à bon marché. Des quartiers ouvriers sont construits à l’initiative du patronat, encouragé et parfois subventionné par l’État.
Les percements des boulevards sont tout autant des opérations d’urbanisme que des opérations immobilières financées par la plus value apportée aux terrains les bordant, avec la construction d’immeubles de rapport cossus.
C.A.U.E. 47 - Maison des Maires, 9 rue Etienne Dolet, 47000 AGEN
Tél. 05 53 69 42 42 - Fax. 05 53 69 42 41 - Mentions légales
accueil | contact