<< retour   accueil | contact
  PRÉSENTATION HABITER TRAVAILLER SE DÉPLACER VIVRE EN SOCIÉTÉ
ZOOM

École normale de filles d’Agen
« Elévation sur la cour de l’école
Agen, le 4 août 1880. Dressé par Payen. »

Source : Archives Départementales de Lot-et-Garonne

.
ZOOM

École de Villeneuve-sur-Lot ; fin des années 1870 ; architecte bordelais : Abel Duphot ; détail de la façade principale de l’école avec son inscription « Ecole communale laïque ».
ZOOM

École de Nérac ; 1876 ; architecte : Albert Courau ; vue sur les bâtiments de l’école Marie Curie.
ZOOM

École d’Aiguillon ; 1888 ; Léopold Payen ; vue sur l’ensemble du bâtiment de l’école Marcel Pagnol.
ZOOM

École de Marmande ; date de construction : 1889 puis agrandie en 1900 ; architecte : monsieur Dupont ; prise de vue portant sur l’ensemble du bâtiment de l’école.
ZOOM

École de Lausseignan ; maître d’œuvre inconnu ; vue sur l’école.

Écoles

Un vaste effort d’enseignement
et d'éducation s’accomplit au cours du siècle. L’école devient sous la IIIème république une figure essentielle de la vie publique dans la moindre commune rurale.

Des premiers plans types sont publiés en 1832 par l'architecte Bouillon, sur lesquels s'appuie la politique d'enseignement suscitée par la loi Guizot.
Dans les années 1850, alors que certaines écoles sont installées dans des édifices n'ayant aucun rapport avec l'enseignement (hospices) les rares écoles neuves sont en général d'une modeste architecture Néo-Classique.

En 1873, le recueil des plans publiés par César Pompée est diffusé dans toutes les sous-préfectures, ce qui annonce la standardisation des bâtiments d'écoles.
L'école est souvent associée avec la mairie. Son architecture se rapproche de celle des gares de campagne qui se répandent alors sur tout le territoire.

C'est grâce aux lois de Jules Ferry que les bâtiments scolaires se sont largement développés dans les années 1880. Alors qu'il y a une séparation des filles et des garçons dès la maternelle, l'école devient un bâtiment public bien spécifique, d'importance essentiellement locale.

Aisément identifiable, la maçonnerie des écoles de Jules Ferry est marquée par une composition symétrique et des ouvertures soulignées de briques rouges parfois alliées à de la pierre. L'architecture des écoles a donc pris au cours du XIXème siècle une allure monumentale.
C.A.U.E. 47 - Maison des Maires, 9 rue Etienne Dolet, 47000 AGEN
Tél. 05 53 69 42 42 - Fax. 05 53 69 42 41 - Mentions légales
accueil | contact