<< retour   accueil | contact
  PRÉSENTATION HABITER TRAVAILLER SE DÉPLACER VIVRE EN SOCIÉTÉ
ZOOM

Quartier des catalans : façade sur la rue

La Construction Moderne, 10 septembre 1898, 2ième série, 3ième année, n°50, 13ième année de la collection, page 591.
ZOOM

Quartier des catalans : plan des étages

La Construction Moderne, 10 septembre 1898, 2ième série, 3ième année, n°50, 13ième année de la collection, page 590.
ZOOM

Quartier de la Capelette
Groupe de quatre maisons : plan du rez-de-chaussée et de l’étage et élévation principale

La Construction Moderne, 17 septembre 1898, 2ième série, 3ième année, n°51, 13ième année de la collection, page 603.
ZOOM

Plans types de maisons à deux logements

La Construction Moderne, 10 novembre 1900, 2ième série 6ième année, n°6, 16ième année de la collection, page 64. Plans.

ZOOM

Plans types de maisons à deux logements

La Construction Moderne, 10 novembre 1900, 2ième série, 6ième année, n°6, 16ième année de la collection, page 65.
Coupes et élévations.

ZOOM

Cité ouvrière à Fumel : Un urbanisme intéressant de maisons identiques à la base, alignées sur rues, dégageant des jardins à l’arrière en cœur d’ilôts.

Différentes étapes de construction, 4ièmequart 19ième siècle ; 1er quart 20ième siècle ; maître d'oeuvre inconnu.

La Maison Bon Marché et la Cité Ouvrière

>> La Maison Bourgeoise
>> La Villa
>> Les Immeubles de Rapport
>> La Maison Bon Marché
et la Cité Ouvrière

Définition: Cité ouvrière « Dans l'architecture moderne, ensemble de constructions créé selon un programme pour une destination précise » (maisons des ouvriers d'une même usine toutes identiques).

Source : Ministère des Affaires Culturelles, Vocabulaire de l’architecture, page 132.

Cette maison est issue du monde industriel. En effet, les usines parfois immenses trouvent leur prolongement dans les cités ouvrières construites pour loger, à bon compte, le personnel.
Depuis son apparition, ce phénomène s'est peu à peu essoufflé. Cependant, il a entraîné au cours des XIXème et XXème siècle la création de nouveaux quartiers, à la manière de bourgs médiévaux, serrés autour du château.

Les maisons qui constituent les cités ouvrières sont généralement construites sur un seul et même plan et sont donc toutes identiques, seules les couleurs des façades peuvent varier.
Accolées les unes aux autres, ce sont en général des habitations de deux voire trois niveaux (lorsqu'il y a une cave), chacune ayant leur accès de plain-pied.
Habituellement dotée chacune d'un petit jardin privatif à l'arrière de la maison, il n'y a pas d'espaces collectifs où croiser son voisin, ce qui est considéré comme un gage de paix sociale.

Modèle architectural :
Maisons simples et standardisées, de surface habitable réduite, construites avec des matériaux préfabriqués peu onéreux (briques). Tout cela induisait en effet des logements à bon marché. Afin de motiver les salariés, certaines usines donnaient même la possibilité aux ouvriers, habitants des logements à bon marché, de devenir propriétaires.

Des exemples en Lot-et-Garonne : consulter le chapitre « Le premier quart du siècle » du Panorama de l'Architecture du XXème siècle en Lot-et-garonne.
C.A.U.E. 47 - Maison des Maires, 9 rue Etienne Dolet, 47000 AGEN
Tél. 05 53 69 42 42 - Fax. 05 53 69 42 41 - Mentions légales
accueil | contact